12 3 6 9

L'horlogerie du musée des enfants

Ma montre bijou préférée

Ode à notre montre

Ma chère montre scintillante
Et souriante,
Le temps court, mais je ne le saurais pas
Si tu n’étais pas là.
Sans tes sonneries,
Qu’est-ce que je serais dans la vie ?
Ma chère montre adorée,
Tu passes ton temps à m’aider.
Je te remercie
D’être mon amie
Avec tes aiguilles majestueuses.
Sans toi, je ne serais jamais heureuse!
Je t’aime, ma montre !

Deux montres pendant une course d’athlétisme


L’Applewatch et la Fitbit (deux montres de course) se retrouvent pendant une course d’athlétisme de 2 kilomètres. Elles sont très près et commencent à discuter:

« Mon maître court beaucoup plus vite que le tien. Il a déjà fait la moitié et il n’est qu’à 1 minute 30 ! se vante l’Applewatch.

- Ah, bravo, dit la Fitbit avec sarcasme !

- Oh! Maintenant, il a fait 100 mètres de plus qu’avant en 13 secondes ! s’exclame l’Applewatch.

- Woaw, dit Fitbit avec une pointe d’ironie.

- Maintenant, il a couru 100 mètres de plus, et encore en accélérant, recommence l’Applewatch.

- Bravo, dit-elle du même ton.»

 


L’Applewatch se tait pour quelques minutes. La Fitbit s’en réjouit, enfin quelques moments sans entendre quelqu’un en train de se vanter. Mais sa chance ne continue pas longtemps.

 

« Il est trop fort, mon maître! Il n’a plus que 100 mètres à faire, je suis sûre qu’il va accélérer… et puis, il va gagner ! recommence-t-elle.

- Bon, s’énerve la Fitbit, on a compris que tu es fière de ton maître. Mais tu n’as pas besoin de frimer comme ça ! En plus, ce n’est pas sûr que ton maître va gagner !

- Ok, ok j’arrête, marmonne l’Applewatch.»


A ce moment, le maître de la Fitbit accélère et traverse la ligne d’arrivée 1 seconde avant le maître de l’Applewatch.

« Tu vois ! t’as parlé trop tôt, se vante la Fitbit. »