Mon peintre suisse préféré

 


Hodler - Alpes vaudoises, 1917

J’ai choisi ce tableau car j’adore la façon que Hodler représente le ciel : ça va du bleu au rouge sans changer directement de couleur.

Ce que je trouve intelligent, c’est que le premier plan est plus foncé que derrière. Donc ça nous donne vraiment l’impression que c’est plus près.


Aussi, je trouve malin de la part de Hodler, d’avoir mis sur les montagnes derrière les montagnes noires, du bleu foncé sur le haut. Il a fait de plus en plus clair, ce qui nous donne vraiment l’impression d’une pente. Par contre, ce je trouve ennuyeux, c’est que les montagnes ont l’air minuscules. Je trouve que ce serait mieux si elles étaient plus grandes.

 

Poissons à la manière de Paul Klee

Le poisson aime l’école,
Qui lit dans un pot de colle
Malheureusement ! Malheureusement !
Le poisson qui aime manger,
Qui dévore ses p’tit bébés,
Malheureusement ! Malheureusement !
Le poisson qui porte une couche,
Qui chante souvent sous sa douche,
Malheureusement ! Malheureusement !
Et… Pourquoi pas ?