Riches Heures du duc de Berry: Septembre

Au 15ème siècle, l’art de l’enluminure connaît un succès fou. Les frères Limbourg sont de talentueux enlumineurs. Ils illustrent des livres d’heures. Ils deviendront populaires grâce au succès colossal que leur procurera « Les Très Riches Heures ». C’est du calendrier du livre d’heures « Les Très Riches Heures » que j’ai choisi le mois de septembre. Je l’ai choisi pour sa grande teneur en bétail, son somptueux château et parce que c’est la période des vendanges .


Au premier plan, des paysans cueillent, en se piquant, du raisin sur des vignes basses. Etonnamment, les paysans sont vêtus de couleurs chères. Les chemins sinueux entre les jeunes vignes sont remplis d’animaux travailleurs chargés de raisins ternes. Deux ânes se dirigent vers le château pendant qu’un bœuf tire une lourde charrette remplie de tonneaux dans la même direction .


Plus loin, une barrière courte et végétale sert de coupe-vent pour protéger les pousses les plus fragiles. Un enclos de bois délimite une zone pour réguler la circulation du bétail. Plus à droite, une grande femme noble porte une robe rouge écarlate et un élégant chapeau noir. Elle marche calmement vers le fort, suivie d’un âne et d’un bœuf. Un petit cheval sort fidèlement du château au petit trot . Il amène avec lui une petite odeur de cannelle des cuisines .


Derrière, un majestueux château raffiné se présente décoré de girouettes et de tuiles bleues. Les douves sont profondes, mais on ne voit pas d’eau. Le pont-levis possède une technique précise et évoluée. Les habitations s’entassent sur le côté gauche de l’intérieur du fort. Sur le côté droit , les fortifications s’étendent aux alentours. Le ciel est dégagé, pourtant des nuages clairs flottent encore en basse altitude. L’après-midi est chaud et des paysans se lamentent .

Ma peinture de Giotto préférée


Giotto - St François donnant sa tunique

XIIe, Cathédrale de Trèves

Ma cathédrale préférée